Amour

EL beso
Amour 3
la carta huile sur toile

L'oeil du galeriste

Longtemps considéré comme imparfait comparé à celui de l'homme, le corps féminin a progressivement acquis ses lettres de noblesse. Traduction de la place de la femme dans la société qui le représente, il a d'abord été banni de l'art antique. La thèse du péché originel donnait un prétexte tout trouvé pour dévaloriser "les filles d'Eve" et lui interdire d'accéder au beau.

 

Le virage s'opère avec Rubens, qui est un des premiers artistes à prendre une femme (la sienne) comme modèle. La redécouverte des thèmes antiques permet paradoxalement d'associer le beau au corps féminin, à travers les représentations de Vénus.

 

Aujourd'hui, la femme est représentée sous de nombreux visages : déesse ou mortelle, mère ou jeune fille, objet de désir ou d'admiration.